Septembre : récolte du miel de bruyère

Le miel de bruyère est très difficile à extraire, pour ma part j'utilise une presse à miel.

Le miel de bruyère est apprécié par certains pour son goût particulier. Mais  attention, il est difficile à extraire. En effet, les professionnels du miel utilise une picoteuse afin d’émulsionner le miel, le rendant ainsi plus fluide puis le passe à l'extracteur. Une picoteuse coûte extrêmement cher. 

 

Vous pouvez donc soit le consommer en rayon, ce qui a un goût incomparable mais le stockage et la conservation n'est pas aisé. Soit vous utilisez une presse à miel, mon ami Jean-François, menuisier, m'n a confectionné une.

 

Voilà, ce miel est certes plus difficile à extraire mais quel bonheur de le déguster. L'arôme et le goût sont si puissants. Il serait particulièrement riche en oligo-éléments notamment fer et potassium. Il est  unique.

 


Le pressage a plusieurs intérêts, pour les puristes ce sera la préservation des arômes volatiles du miel, pour d'autres la possibilité de confectionner des pains de cire et de faire des bougies par exemple. Pour ma part je trouve qu'avant tout, cela nous évite de vouloir utiliser à nouveau les cires construites par les abeilles. Il faut savoir que la cire porte l'odeur de la colonie, même si vous ne sentez pas la différence, pour les abeilles c'est très net. De plus, cela évite la propagation des maladies, la redistribution des cires et les divisions des colonies sont les meilleurs moyens pour favoriser ce phénomène.

abeille sur chardon

Le chardon est très présent dans la composition des miels de montagne, cette fleur magnifique attire de nombreux insectes, on peut ainsi voir, bourdons, sphinx colibris, et abeilles sur une même fleur.

Il existe très peu d'apiculteurs réussissant à produire avec leurs abeilles du miel de chardon, car il est difficile de trouver de larges étendues de cette plante. En tout cas, ce qu'il faut retenir, c'est que bien qu'elle pique, c'est une magnifique fleur et il faut arrêter de la détruire.

 

Pour faire un stage d'apiculture naturelle et bienveillante, visitez l'école des abeilles


Plus d'informations

Qui cueille une fleur dérange une étoile. Francis Thomspon, poête anglais (1869-1907).

 

Copyright ©-La reproduction, même partielle, de tout texte, image ou photo présents sur ce site est interdite sans accord préalable. Les logos, marques et marques déposées sont la propriété de leurs détenteurs.

David Giroux, formateur pour une apiculture bienveillante.